Sports

Benzema envoie le Real en demi-finale, Villarreal fait chuter le Bayern

Héroïque Karim Benzema ! Avec un but en prolongation, l’avant-centre français, auteur d’un triplé à l’aller (3-1), a qualifié le Real Madrid pour les demi-finales de la Ligue des champions au terme d’un scénario épique contre le tenant du titre, Chelsea, qui a touché sa remontada du doigt avant de flancher (2-3, score cumulé 5-4). Dans l’autre rencontre, Villarreal a réussi l’exploit d’éliminer le Bayern à Munich en arrachant grâce à Samu Chukwueze un nul 1-1 à deux minutes de la fin du temps réglementaire, après sa victoire 1-0 à l’aller en Espagne.

Benzema fait plier Chelsea en prolongation

Déjà auteur d’un triplé à l’aller, l’inévitable Benzema a permis au Real, poussé dans ses retranchements par les Blues, d’arracher sa qualification pour le dernier carré avec une courte défaite 3-2, un écart insuffisant pour Chelsea, battu 3-1 à l’aller. La “Maison blanche” se croyait-elle déjà en demi-finale à l’issue de la première manche ? Tous les scénarios préconçus ont volé en éclat au stade Santiago-Bernabéu où, dans une rencontre échevelée, Chelsea a mené 3-0, tutoyant la qualification, avant d’être contraint à la prolongation et de plier devant Benzema.

L’international français, plus que jamais prétendant au Ballon d’Or, a surgi de la tête à la 96e minute de jeu pour sauver les Madrilènes, longtemps ballottés à domicile et qui n’avaient arraché la prolongation que grâce à un but du Brésilien Rodrygo, servi par une ouverture lumineuse de Luka Modric (80e).

Chelsea aurait pu mener 3-0

C’est une désillusion majeure pour Chelsea, qui pensait avoir fait le plus dur en marquant trois buts et perd sa couronne européenne au bout du suspense. Dans un contexte extrasportif compliqué, avec les sanctions britanniques visant le propriétaire russe Roman Abramovitch, qui a mis en vente le club, l’équipe de Thomas Tuchel a eu le mérite de refuser l’élimination, mais la sortie n’en est que plus amère.

Dominateurs en début de match, les Blues ont rapidement pris l’avantage par Mason Mount (15e) puis Antonio Rüdiger (51e), buteur sur un corner qui n’aurait pas dû être accordé. Et les Blues ont même brièvement entrevu la qualification sur le but du 3-0 de Timo Werner, qui a mis toute la défense madrilène dans le vent en repiquant dans l’axe avant de conclure en force (75e).

Le Real peut rêver d’un 14e titre européen record

Mais le Real n’a pas désarmé et l’inoxydable Luka Modric, 36 ans, a servi l’entrant Rodrygo, qui a ramené les deux clubs à égalité (80e) sur les deux matches. Prolongation, donc, et nouvel exploit de Benzema : le Français, qui avait trouvé la transversale (66e), a cette fois marqué d’une tête plongeante son douzième but dans cette C1, le septième en trois matches, synonyme de qualification pour le dernier carré où le Real défiera soit l’Atlético Madrid, son voisin, soit Manchester City, opposés mercredi.

De quoi permettre à la “Maison blanche” de continuer à briguer une quatorzième Ligue des champions, record absolu, et à “KB9” de rêver, à 33 ans, du Ballon d’Or.

Villarreal formidable d’abnégation face au Bayern

Dans l’autre quart de finale retour, le Bayern, champion d’Allemagne, a été éliminé par la modeste équipe de Villarreal, victorieuse 1-0 à l’aller et formidable d’abnégation pour arracher un nul synonyme de qualification (1-1) mardi à l’Allianz-Arena, avec un but tardif de Samuel Chukwueze (88e). Voilà une sanction sans appel pour le vainqueur de la Ligue des champions 2020, trop irrégulier cette saison sous les ordres de son nouvel entraîneur Julian Nagelsmann.

C’est en revanche un accomplissement mémorable pour le “Sous-marin jaune”, club d’une petite ville de 50.000 habitants qui s’invite à nouveau à la table des grands d’Europe, comme en 2006. A domicile, les Bavarois ont tourné en vain autour de la surface espagnole (24 tentatives à 4 !), en dépit d’un but de l’inévitable Robert Lewandowski. Le Polonais a ouvert la marque d’un tir rasant avec l’aide du poteau (52e), son treizième but cette saison en C1.

Mais l’équipe d’Unai Emery n’a pas dévié de son plan de jeu, défendant avec obstination et multipliant les banderilles en contre, jusqu’à l’estocade finale : un raid de Chukwueze conclu en force face à Manuel Neuer (88e) pour ouvrir à Villarreal les portes des demi-finales, soit contre Liverpool, soit contre Benfica, qui s’affrontent mercredi.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close