Sports

les Bleus battus au Stade de France par la Croatie (0-1)

Tenants du titre dans cette Ligue des nations, les hommes de Didier Deschamps se sont inclinés ce lundi au Stade de France face à la Croatie (0-1). Grâce à un pénalty de Luka Modric, inscrit dès la 5e minute de jeu, les vice-champions du monde décrochent la toute première victoire de leur histoire face à la France. 

Avec le succès des Danois face aux Autrichiens dans l’autre match du groupe (2-0), l’équipe de France, qui n’a toujours pas gagné un match dans cette édition de la Ligue des nations, peut d’ores-et-déjà dire adieu aux demi-finales. Elle ne pourra donc pas défendre son titre. 

Un pénalty de Modric suffit au bonheur des Croates

Juste avant l’intersaison, Deschamps avait pourtant choisi de donner une dernière chance de briller à ses deux attaquants stars, Mbappé et Benzema. Le premier a certes porté le danger à de multiples reprises (7e, 55e, 61e), mais a systématiquement buté sur le gardien Ivica Ivusic. 

Contre les Danois, les Bleus avaient craqué en fin de rencontre. Cette fois, ils ont sombré dès les premières minutes, frustrés par un léger croc-en-jambes du novice Ibrahima Konaté (2 sélections), sur Ante Budimir. Pénalty pour la Croatie donc, parfaitement transformé par Luka Modric, coéquipier de Benzema au Real Madrid

 

Les Bleus ont encaissé au moins un but sur neuf de leurs treize rencontres cette saison. Et pour la première fois en 24 matches, ils n’ont pas réussi, non plus, à trouver la faille, mettant fin à une série record. 

Des Bleus épuisés et plombés par les blessures

Avec deux matchs nuls et deux défaites à domicile dans un groupe initialement considéré comme abordable, le bilan est plutôt alarmant, un an après l’échec de l’Euro et cinq mois avant d’aller défendre un titre de champion du monde au Qatar. Ereintés par leur saison, perturbés par les blessures et déstabilisés par les essais tactiques, les Bleus n’ont jamais trouvé le second souffle qu’il leur fallait pour engranger de la confiance avant la trêve estivale.

Il ne reste aux hommes de Deschamps que deux matchs avant le Mondial, fin septembre. Ces derniers seront escortés par la crainte d’une indigne relégation en deuxième division de Ligue des nations. Car avec deux points en quatre matches, la France ne peut non seulement plus rêver du “Final 4”, distancée par le Danemark (9 pts), mais elle devra aussi lutter pour éviter une dernière place qui la priverait du statut de tête de série pour les qualifications à l’Euro 2024.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close