Sports

quelles nouvelles sanctions contre la Russie va annoncer l’Union européenne ?


Maud Descamps

édité par Ugo Pascolo

Les 27 veulent encore accentuer la pression sur Moscou, alors que les Russes sont accusés de “crime de guerre” par Volodymyr Zelensky. L’Union européenne va donc annoncer une cinquième salve de sanctions concernant le secteur énergétique, les transports ou encore le secteur bancaire.

Une cinquième salve de sanctions contre la Russie annoncée mercredi. Alors que le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a exhorté mardi l’ONU à agir “immédiatement” contre la Russie au regard de ses “crimes de guerre” commis selon lui en Ukraine, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, veut accentuer la pression sur Moscou. Concrètement, les 27 envisagent une nouvelle salve de sanctions, la cinquième, contre la Russie de Vladimir Poutine.

Stopper les exportations de charbon russe…

L’Union européenne veut notamment mettre l’accent sur le secteur énergétique en arrêtant tout simplement les importations de charbons russes, ce qui représente 45% des importations des 27 en la matière. Le manque à gagner pour le Kremlin est estimé à quatre milliards d’euros par an. Mais le pétrole russe est également dans le viseur. Des mesures devraient être décidées mercredi lors du Conseil européen, a indiqué le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

Les transports seront aussi visés par les nouvelles sanctions européennes. Ainsi, les ports du Vieux-continent seraient interdits aux navires russes et aux navires exploités par la Russie, tandis que les transports routiers russes seraient également touchés.

… et élargir les sanctions commerciales et bancaires

Par ailleurs, les sanctions commerciales vont se faire plus oppressantes pour le portefeuille de Moscou. Bruxelles va interdire pour dix milliards d’euros d’exportations vers la Russie d’équipements et de composants industriels qui sont cruciaux, comme par exemple les semi-conducteurs. Côté bancaire enfin, quatre nouveaux établissements russes vont être exclus du système Swift, tandis que la liste des personnalités dont les avoirs sont gelés va être élargie.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close