Sports

un déplacement sous le signe de l’apaisement


Arthur Delaborde

Emmanuel Macron souhaite un retour au calme et à la concorde après la bataille présidentielle. Le président réélu s’est rendu sur un marché près de Tarbes, pour un bain de foule à Barbazan. Un déplacement dans les Hautes-Pyrénées sous le signe de l’apaisement. Le chef de l’Etat a promis aux Français qu’il a rencontrés un second quinquennat plus social. 

REPORTAGE

L’ambiance était plutôt bon enfant sur le marché de Barbazan, ce petit village d’un peu plus de 3.000 habitants. Mais entre le porc noir de Bigorre et les autres produits locaux, des habitants ont manifesté leur inquiétude concernant le pouvoir d’achat et les salaires.

“Les réformes qu’on a faites ont permis de recréer des emplois”

“Pensez à donner aux salariés une meilleure répartition des richesses. L’écart entre les riches et les pauvres s’accroît, notamment dans le monde de l’entreprise”, déclare un habitant face au chef de l’Etat. “Je n’aurais pas la même lecture de ces faits parce que, oui, les réformes qu’on a faites ont permis de recréer des emplois et de conjurer ce qui était quand même le grand mal français, c’est à dire le chômage de masse”, lui répond Emmanuel Macron. 

Des mesures sociales pour l’été

D’autres, comme cette dame, interpellent le président sur les retraites. “Je touche 990 € par mois, je paye 300 € de loyer, 350 € de mutuelle”, lui dit-elle. “Dans la réforme des retraites que je veux faire, ce minimum contributif qui est d’un peu plus de 980, je voudrais qu’on le fasse à 1.100 euros”, lui répond le président. 

C’est donc cette France qu’il appelle la ruralité qu’Emmanuel Macron est venu tenter de rassurer, promettant des mesures sociales pour l’été sur le pouvoir d’achat, l’école et la santé à plus court terme sur le choix de son nouveau Premier ministre. “Chaque chose en son temps”, a répondu le chef de l’Etat. 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close